Action culturelle

Le mot Gamelan désigne à l’origine des ensembles d’instruments à percussions frappés avec un marteau, notamment des gongs et des claviers à lame.
Au contraire des instruments autonomes rassemblés dans les orchestres occidentaux, ceux qui composent le Gamelan ne sont pas conçus pour être utilisés isolément.
La pratique éminemment collective du Gamelan est l’occasion de croiser les publics, de faire se rencontrer des gens et des habitudes différents…

A partir de son Gamelan, la compagnie KOTEKAN est très engagée dans des actions de développement culturel de territoires.

Plusieurs types de rencontres avec le Gamelan Nusa Cordon sont possibles : rencontres découvertes spectateurs actifs spectateurs/créateurs, classe artistique

Nous assurons 3 rencontres/jour maximum, selon une répartition horaire à définir avec l’organisateur. Une rencontre fonctionne à partir de 18 personnes et peut accueillir jusqu’à 29 participants. Elle s’adresse (et s’adapte) à tout type de public : scolaires, conservatoire, famille, personnel de crèche, administratif ou de cuisine, élus…

Dossier complet :